Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Annales

print

Depuis 1960, le KMSKA édite des annales scientifiques.

Jaarboek Koninklijk Museum voor Schone Kunsten AntwerpenL'édition 2009 de l' Antwerp Royal Museum Annual, la revue scientifique autrefois intitulée Jaarboek Koninklijk Museum voor Schone Kunsten Antwerpen, a récemment paru. Dès 1960, cette publication a répondu au désir de faire jouer au musée un rôle sur le forum scientifique. La rédaction a d'abord été confiée au Dr Gilberte Gepts-Buysaert (1960-1967), puis au Dr Adolf Monballieu (1968-1982) et à Julien Vervaet (1983-1998).
À partir de 1965, on y a régulièrement publié des études critiques ou basées sur des recherches en archives menées par d'illustres historiens de l'art flamands tels que Jozef Duverger, Hans Vlieghe, Erik Duverger et Carl van de Velde. Plus tard, des scientifiques francophones comme Cathéline Périer d'Ieteren et Didier Martens publieront plusieurs fois leurs travaux dans ces annales. Adolf Monballieu, attaché au KMSKA, a publié diverses études sur Bruegel et ses contemporains: malgré le temps, ces études ont conservé toute leur valeur. En outre, les annales contiennent aussi des contributions iconographiques telles que l'étude de Beuckelaer par Keith Moxey (1976), les recherches menées par Paul Huvenne sur l'importance ethnographique du "kostuumboek" (livre des costumes) de Lambert De Vos (1978), l'article d' Ethan Kavaler sur Bruegel (1986), ainsi que trois études iconologiques de Leo Wuyts (1987).

Une forme nouvelle

Durant quatre décennies, la langue des annales a été le néerlandais, avec de temps à autre, un article d'un chercheur étranger rédigé dans une autre langue. La prise de conscience flamande qui a marqué ces années explique naturellement ce choix. Il s'est cependant avéré extrêmement difficile, voire impossible, à ces travaux de percer dans la communauté scientifique internationale. Par conséquent, les recherches historiques et artistiques du KMSKA ont trop souvent été méconnues au-delà des frontières de la Flandre et des Pays-Bas. Les critères de sélection des articles à publier menaçaient de se relâcher. C'est en 1999 que le nouveau directeur du musée, Dr. Paul Huvenne, a décidé d'inverser le mouvement et de faire paraître les annales sous une nouvelle forme. Les annales seraient désormais rédigées en anglais et le contenu ferait l'objet d'une sélection plus sévère. Dr Paul Vandenbroeck est responsable de la rédaction scientifique. Trois formes de parution ont été maintenues: compilation d'études autour d'un thème, volumes monographiques et mélanges de projets et de sujets variés. En marge des études historiques et artistiques "classiques", une attention particulière a été apportée à des approches innovantes.

Années thématiques

Certaines expositions remarquables organisées au KMSKA ont donné lieu à la parution d’années thématiques consacrées à Antoon van Dyck (1999), aux femmes artistes (2002), et au maniérisme anversois (2004-05). Ces éditions ont conjugué les retombées scientifiques des expositions Antoon van Dyck, Elck sijn waerom et Extravagant!. L'année 2008 a été marquée par la publication de l'étude du Dr. Nico van Hout sur la"dead colour" (ou couleur morte). D'autres volumes ont réuni des études iconographiques. Ainsi, l'année 2009 contient quatre articles analysant sous des angles différents cette histoire étrange de l'Évangile dans laquelle la femme « hémorragique » touche la frange du manteau de Jésus dans l'espoir de guérir… Un nouveau paradigme historique et artistique, alimenté par des études de genre et d'autres approches, se dégage ici, notamment dans certaines contributions récentes d'une nouvelle génération d'historiennes de l'art, comme Barbara Baert et Sofie van Loo. Les annales du KMSKA véhiculent une connaissance fouillée du matériel canonique et des sources historiques et artistiques hors du commun, offrant une ouverture à des analyses divergentes, un œil pour les détails tout comme pour les grands rapports internationaux, une sensibilité aux aspects relatifs au genre, à la charge existentielle ("anthropologique") et à la portée de l'image.

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50