Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

La restauration

print

" La qualité et la facture raffinée de cette œuvre, pourtant monumentale, n'ont jamais pu être appréciées à leur juste valeur à cause de l'état de saleté et de détérioration dans lequel elle se trouve."
- Dirk De Vos à propos des trois panneaux dans: Hans Memling. Het volledige oeuvre, Anvers, 1994, p.289).

Au début de la restauration, en 2001, les trois peintures qui portent ensemble le titre de Christ entouré d'anges chanteurs et musiciens étaient en mauvais état et menaçaient de se détériorer plus gravement. Leur saleté et leur détérioration a empêché par ailleurs d'en évaluer la juste valeur.

La restauration a donc un double but:

  • La conservation des œuvres pour l'avenir
  • Une amélioration visuelle afin que les représentations soient plus lisibles.

Enfin, la restauration procurera entre autres des informations sur l'âge du bois ainsi que sur les matériaux et techniques employés.

Les problèmes les plus importants au début de la restauration en 2001

  • Le blocage du système de lattes (parquetage) au revers a empêché les panneaux en chêne, eux-mêmes en assez bon état, de 'jouer', des tensions dangereuses ont risqué de s'ensuivre.
  • Une mauvaise adhérence de la dorure et des couches de peinture à plusieurs endroits. Cette situation dangereuse a appelé un remède urgent, étant donné le risque d'écaillage.
  • La présence de lacunes dans la dorure et les couches de peinture originales.
  • L'épaisseur et l'irrégularité des couches de vernis jaunies.
  • Les retouches gênantes et des surpeints 'grossiers' ont porté gravement atteinte à la qualité artistique des œuvres.

Que comprend l'intervention?

Une étude scientifique préliminaire a d'abord été menée. Elle a fourni des informations sur l'état des couches de peinture originales, la technique picturale, le dessin sous-jacent et la solubilité des couches de vernis et des surpeints. Dans ce but ont été utilisées la radiographie et la réflectographie infrarouge. Les œuvres ont aussi abondamment été photographiées pour documenter leur état avant restauration.

La restauration veut remédier aux problèmes cités plus haut.

  • Étant donnée la trop grande fragilité de la couche picturale, on commence déjà par un premier fixage des couches de peinture. Toute autre intervention serait irresponsable pour le moment.
  • Le libre jeu des panneaux sera à nouveau rendu possible, et le bois sera traité là où cela s'avèrera nécessaire.
  • Les éléments non originaux gênants, comme les couches de vernis et les retouches dénaturées, seront retirés. Cette phase est complexe et délicate. C'est un travail de longue haleine qui exige la plus grande prudence et une concertation constante. Le nettoyage se fera en partie à l'aide de microscopes et sera assisté par la recherche scientifique.
  • Les lacunes dans la couche originale seront mastiquées et retouchées avec la plus grande réserve.

La restauration respecte l'âge vénérable des œuvres. Une fine couche de vernis sera conservée et la restauration ne changera en rien la décoloration de certaines parties originales.
Le respect de la matière originale de Memling et de la conception de son œuvre reste au centre de nos préoccupations.

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50