Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

l’œuvre d’art

print

Les Sept Sacrements attribué à Rogier van der Weyden
Vers 1440-1445
Huile sur panneaux en chêne

Numéros d'inventaire 393-395

L'idée de réaliser une œuvre mettant en scène les sept sacrements au sein d'une seule et même église, ne peut venir que de Rogier van der Weyden en personne. 'Le baptême','la confirmation' et 'la confession' sont représentés sur le panneau gauche. 'L&'eucharistie' est célébrée dans la nef centrale, face à l'autel situé en amont du jubé et en aval du Christ en croix. 'L'ordination', &'le mariage' et 'l'onction' des malades sont réunis sur le panneau gauche. Au-dessus de chaque sacrement, il y a un ange et une banderole avec une inscription correspondante.

Des têtes d'étain

Dans la nef centrale l'on voit le Christ en croix. Au pied de la croix se trouvent la Sainte Vierge, Saint-Jean et les trois Marie. Les personnages sont particulièrement grands. La croix en forme de tau est presque aussi haute et large que la nef. Les protagonistes des Sept Sacrements sont un peu trop grands par rapport à l'environnement. Un personnage a pu être identifié: l'évêque qui donne la confirmation. Il s'agit de Jean Chevrot, le commanditaire du triptyque. Une dizaine de têtes de personnages masculins ont été peintes sur feuille d'étain et ensuite collées sur les panneaux. Il s'agit probablement de portraits de personnes qui voulaient figurer sur cette œuvre, mais ne voulaient ou ne pouvaient pas se rendre dans l'atelier de van der Weyden pour poser et donner leur approbation. Toutes les personnes portraiturées sur le retable étaient probablement des amis, collègues ou membres de la famille de Chevrot.
L'église semble être une libre interprétation de la cathédrale Saint-Michel et Sainte-Gudule à Bruxelles, peut-être doublée de certains éléments empruntés à la cathédrale de Tournai.

Sept sacrements, trois mains

Dans ce retable, on distingue trois différentes mains. Le panneau central est entièrement de celle de van der Weyden, hormis la tête et les mains de la troisième Marie (la femme à genoux dont le corps déborde sur le panneau gauche). Les anges figurant sur les panneaux latéraux sont également de lui. Sur le panneau gauche, les éléments attribuables à van der Weyden sont la confession et une partie de la confirmation (Chevrot, l'homme à sa gauche et les deux enfants). Les autres scènes ont été peintes par des collaborateurs.

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50