Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Calvaire

print

Antonello da Messina
Messine env. 1430 – Messine 1479
1475
Huile sur panneau
52,5 x 42,5 cm
Numéro d’inventaire 4

Avec Calvaire, l'artiste sicilien de la Renaissance Antonello da Messina (Antoine de Messine) a peint un chef-d'œuvre symbolique sur la mort et la rédemption. Au centre du panneau, le peintre a représenté le Christ en croix. Accrochés aux arbres de chaque côté du Christ, Dismas et Gestas, respectivement le bon et le mauvais larron, agonisent. Marie, profondément affligée, est assise sur le sol jonché de crânes et d'ossements, tandis que Jean, agenouillé, regarde le Christ. Les crânes sous la croix sont une référence à Adam. Certains avancent qu'il aurait été enterré sur le Golgotha, la colline sur laquelle le Christ a trouvé la mort. Adam et Ève n'ayant pu résister à la tentation du serpent, le péché entra dans le monde. Par sa crucifixion, le Christ a mis fin à la chute. Les serpents qui s'entortillent dans les crânes symbolisent la mort ou le diable. Au premier plan, le hibou est une allusion aux pécheurs se détournant de la « vraie foi », comme un oiseau de nuit qui craint la lumière du jour. La branche qui pousse de l'arbre mort situé derrière la croix, symbolise l'Ancienne et la Nouvelle Alliance de Dieu avec l'humanité. En bas à gauche du tableau, se dresse un petit panneau en bois sur lequel une feuille de papier porte l'inscription : « 1475. Antonello da Messina m’a peint ».

Anatomiquement correct

Antonello da Messina nourrissait une fascination sans bornes pour le corps humain. Désireux d'affiner ses connaissances en la matière, il étudiait l'anatomie et pratiquait la dissection. Avec succès, car les corps des condamnés à mort sont rendus avec un réalisme extrême.

Retournez à la liste

  share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50