Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Cimon et Pero

print

Jérôme Duquesnoy (attribué à Artus Quellinus I)
Anvers 1602 – Gand 1654
Marbre
87 cm
Numéro d’inventaire 703

Cette sculpture porte sur la légende de Cimon et Pero, très populaire dans l'Antiquité classique. Le vieux Cimon, affamé, est enchaîné par le pied en prison. Il est condamné à mourir par inanition. Sa fille Pero lui rend visite et lui donne le sein. Son lait maternel nutritif le garde en vie et le revigore. L'histoire touche tant le magistrat qu'il remet sur-le-champ Cimon en liberté. Pour le reste de sa vie, il pourra vivre aux frais de l'État et n'aura plus jamais à souffrir de la faim. Pero est désormais l'exemple de la dévotion d'un enfant à ses parents. Sur le plan stylistique Cimon et Pero fait fortement penser au sculpteur classiciste Jérôme Duquesnoy II. De nombreuses discussions ont eu lieu à ce sujet. Certains historiens de l'art attribuent par ailleurs cette statue au sculpteur Artus Quellinus I.

Surplus de signification

Dans la légende, le nourrisson de Pero n'est pas cité. Cependant, au XVIIe siècle, l'enfant est de plus en plus souvent représenté, ceci pour parer à une interprétation incestueuse. Qui plus est, l'enfantelet confère à l'histoire un surplus de signification. Ainsi, trois générations – l'enfant, l'adulte Pero et le vieux Cimon – font de cette statue un symbole tant de la jeunesse que de la vieillesse.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50