Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Les deux printemps

print
Les deux printemps

Gustave Van De Woestyne
Gand 1881 - Uccle 1947
1910
Huile sur toile
73 x 63 cm
Numéro d’inventaire 2044

Au printemps de 1909, le peintre Gustave Van De Woestyne et Prudence, sa toute jeune épouse, viennent s'installer à Louvain, quittant le bucolique village de Laethem-Saint-Martin. Tout comme son frère Karel et certains de ses collègues artistes tels que Valerius De Saedeleer et Georges Minne, il y avait résidé et travaillé plusieurs années parmi les « honnêtes paysans dans la belle nature de Dieu ». Jusqu'à ce que les Gantois découvrissent l'endroit et y bâtissent des villas en masse.
Une fois à Louvain, il continue cependant de chérir l'image de Laethem-Saint-Martin, en peignant des paysans, des granges, des vergers et le paysage de la Lys. C'est en 1910 qu'il réalise Les deux printemps, une œuvre quelque peu doctorale, connue également sous le nom La souris des champs et le moineau des villes. Deux femmes, différentes en tous points, se tiennent côte à côte. La campagnarde, dans toute sa simplicité, à côté de l'élégante dame de la ville.

Scène familiale

Van De Woestyne évoque dans ce tableau la première visite qu'il rendit accompagné de Prudence, fille d'un fermier de Laethem, à son frère Karel et son épouse à Bruxelles. Il dira plus tard au sujet de cette visite : « Le dîner fut pris dans le plus grand silence ; ma belle-sœur observait ma femme, ma femme observait timidement ma belle-sœur. Ma belle-sœur lui dit : "Vous devriez coiffer autrement vos cheveux, en portant le chignon plus bas par exemple. Je vous montrerai comment après le dîner." Mais ma jeune épouse rougit et, pauvrette, se mit à pleurer. »

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50