Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

La partie de cartes

print

Adriaen Brouwer
Audenarde 1605/ 1606 - Anvers 1638
Huile sur bois
25 x 39 cm
Numéro d'inventaire 642

Des villageois pauvrement vêtus sont attablés dans un tripot. Ils fument, tapent la carte et boivent ferme. Cette scène populaire est exemplaire de la peinture de genre. Le ton humoristique ou moralisateur de cette représentation de la vie quotidienne avait pour but de dénoncer le comportement répréhensible des gens du peuple. Toutefois, malgré ses connotations clairement satiriques, ce tableau frappe par son réalisme et caractère intimiste. Brouwer conduit le regard du spectateur à l'essentiel : les expressions faciales éloquentes, qui expriment le plaisir, la joie, la colère ou la douleur. Ici et là, on découvre un détail étrange, comme le caniche dans le coin inférieur droit.

Brouwer, le bohémien

Après avoir séjourné à Amsterdam et Haarlem, Brouwer s'est installé à Anvers où il a passé les dernières années de sa vie. Il y a laissé une soixantaine d'œuvres figurant parmi les plus belles peintures de genre des 'Plats Pays'. Mais la réputation de bohémien et d'artiste en marge de la société qu'on lui a imputée après sa mort, a jeté une ombre sur son génie. Cela pas empêché Peter Paul Rubens de reconnaître son talent, tout comme il avait reconnu celui du Caravage, un autre grand maître marginal. Rubens était un amateur inconditionnel de Brouwer et il possédait même des œuvres de sa main.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50