Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Madone entourée de séraphins et de chérubins

print

Jean Fouquet
Tours 1420 - Tours 1471
1452
Huile sur bois
94,5 x 85,5 x 1,2 cm
Numéro d'inventaire 132

Cette œuvre constitue le point d'orgue de la collection du Musée des Beaux-Arts d'Anvers. Exécutée en 1452 par le peintre de la cour de France Jean Fouquet, à la demande d'Étienne Chevalier, trésorier du roi Charles VII, sa modernité défie le temps. Fouquet y a représenté la Vierge en reine du ciel, avec l'Enfant Jésus assis sur ses genoux. Derrière son trône richement ornementé se pressent des anges rouges et bleus, dont les couleurs vibrantes font ressortir la peau laiteuse de la Vierge et de l'Enfant.
Pour la Mère de Dieu, Fouquet a probablement pris pour modèle Agnès Sorel, la maîtresse de Charles VII. Elle est vêtue à la mode de l'époque. Son manteau et son front épilé sont des signes de distinction. Sa taille étranglée met en valeur son sein rond dénudé, qui apporte une note d'érotisme au tableau. Les intentions de Fouquet n'étaient cependant pas de cet ordre, il voulait représenter la Virgo Lactans, la Vierge allaitant son enfant. Son but : souligner la dimension humaine de Jésus qui, comme tous les enfants de cette terre, a été nourri au sein de sa mère.

Rouge et bleu

La couleur des angelots à l'arrière-plan n'est pas le fruit du hasard. Les trois chérubins bleus sont censés symboliser l'air et la pureté, et les six séraphins rouges, le feu et l'amour. En y regardant de plus près, on constate que seuls ces derniers touchent le trône de la Vierge.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50