Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Le polyptyque Orsini

print

Simone Martini
Sienne 1284 - Avignon 1344
Huile sur bois
24 x 15 cm
Numéro d'inventaire 257-260

À l'origine, ces quatre petits panneaux faisaient partie d'un polyptyque. Le peintre italien Simone Martini y a représenté deux moments clés du Nouveau Testament. Marie et Gabriel, au revers des volets, évoquent l'annonciation de la naissance de Jésus tandis que le Calvaire et Descente de croix dépeignent la mort du Christ.
À gauche du Calvaire, on voit le soldat romain Longinus percer de sa lance le flanc du Christ sur la croix. Le sang des plaies gicle dans ses yeux et le guérit de sa cécité: dès lors, il comprend qu'il a affaire au Fils de Dieu. C'est aussi le cas du centurion romain à droite, qui montre le Christ du doigt en s'écriant : "Assurément, cet homme était le Fils de Dieu" (Matthieu 27 : 54). Le visage de Marie Madeleine, au pied de la croix, et celui des femmes entourant la Vierge trahissent une vive émotion. Plus que sur la douleur morale, l'artiste a mis l'accent sur la souffrance physique et tangible. Cette même expressivité se retrouve sur le visage des spectateurs de la Descente de croix.

Autel portatif

Simone Martini a peint ces panneaux pour un autel portatif. Le Portement de croix et la Mise au tombeau que l'on peut admirer respectivement au Musée du Louvre à Paris et aux Staatliche Museen à Berlin, en auraient également fait partie. L'artiste l'a probablement réalisé pour le cardinal Napoleone Orsini, que l'on peut voir, agenouillé, sur l'un des panneaux.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50