Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Philippe de Croÿ

print

Rogier van der Weyden
Tournai 1399/1400 - Bruxelles 1464
Huile sur panneau
49 x 30 cm
Numéro d’inventaire 254

Le primitif flamand Rogier van der Weyden (appelé aussi Roger de la Pasture) était l'un des plus éminents artistes du XVe siècle. Son contemporain Jan van Eyck et lui furent les premiers à peindre leurs modèles tels qu'ils étaient : des êtres de chair et de sang, animés de véritables émotions. Ainsi en va-t-il de Philippe de Croÿ (1435 - 1511), un noble de l'entourage de Philippe le Bon, duc de Bourgogne. Comte de Chimay, chevalier de l'Ordre de la Toison d'Or et seigneur de Quiévrain, De Croÿ représentait Philippe le Bon dans le Hainaut. Il tient ici un chapelet se terminant par un crucifix, et porte à l'auriculaire de la main gauche une fine bague sertie d'un rubis. Son cou est orné d'une multitude de fines chaînes d'or. Tout en bas du tableau, on devine le manche d'une épée ou d'une dague. La sobriété de la position, les tons doux et le fond sombre tendent à canaliser toute l'attention du spectateur sur les mains et le visage de De Croÿ. Ce panneau faisait très certainement partie d'un diptyque dont l'autre volet représentait probablement une Vierge à l'Enfant, vers laquelle De Croÿ se tourne en prière.

Une œuvre reconstituée

Rogier van der Weyden ne signait pas ses créations. Cela complique la tâche des historiens de l'art qui tentent de reconstituer son œuvre. Ainsi, il existe aujourd'hui de nombreux tableaux qu'il est impossible d'attribuer avec certitude à ce maître. Personne ne conteste cependant l'authenticité de ce portrait de la collection du musée.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50