Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Triptyque des menuisiers

print

Quinten Metsijs
Louvain 1456/ 1466 - Anvers 1530
Huile sur bois
260 x 503 cm
Numéros d'inventaire 245 - 249

En 1503, la guilde des menuisiers d'Anvers confia à Quinten Metsijs la réalisation d'un retable. Outre la déploration du Christ, celui-ci devait illustrer le martyre de saint Jean l'Évangéliste et de saint Jean Baptiste, les saints patrons de la guilde. Sur le volet gauche, Salomé présente en dansant la tête de ce dernier à sa mère Hérodias et à son beau-père Hérode. À l'arrière-plan, Metsijs a peint la décapitation proprement dite. Sur le volet droit, on voit saint Jean l'Évangéliste agonisant dans un chaudron d'huile bouillante sous les yeux de l'empereur Domitien et de sa cour. Derrière eux se dresse la Porte Latine qui, dans ce tableau, accuse certaines similitudes avec le Steen d'Anvers.
Le panneau central incite encore plus à la réflexion et à la prière que les horreurs représentées sur les volets latéraux. Le corps sans vie du Christ gît à l'avant-plan, tout près du spectateur. Il forme le trait d'union entre les personnages qui l'entourent. Derrière eux, Metsys a peint un splendide paysage, avec la tombe du Christ creusée dans la roche, le Golgotha, les trois croix et Jérusalem. Conformément aux règles de la perspective italienne, les montagnes qui encadrent le paysage vont en s'estompant.

Quatrième choix

Au départ, la guilde voulait un retable sculpté. Elle s'était donc adressée successivement à deux sculpteurs de Louvain et à un sculpteur anversois. Leurs projets s'avérant trop onéreux, les membres de la guilde firent appel à Quinten Metsijs qui s'acquitta de sa mission avec cette œuvre sublime.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50