Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Autoportrait

print

John Michael Rijsbrack
Anvers 1694 – Londres 1770
terra-cotta
60,5 x 50 x 26 cm
Numéro d’inventaire IB00.079

Michael Rijsbrack commença sa carrière dans l'atelier du sculpteur anversois Michiel van der Voort. En 1720, il part pour Londres avec son frère Pieter Andreas. Aujourd'hui encore, les Britanniques voient Rijsbrack comme un grand maître de la sculpture anglaise. Cet Autoportrait montre un homme à la fois posé et détendu. La bouche légèrement ouverte et le jeu d'ombre et de lumière renforcent la vivacité de la statue, qui est si réaliste que l'on peut distinguer l'iris de la pupille dans les yeux. Les sourcils en broussaille et la finition raffinée des boutons et des boutonnières indiquent un puissant sens du détail.
Il n'est pas rare qu'un sculpteur commence par un dessin avant d'en façonner un modèle. Ainsi, il se fait une idée de la sculpture définitive qu'il ambitionne de réaliser. Ce portrait en terra-cotta est-il une statue à part entière, ou un modèle pour, par exemple, un exemplaire en marbre ? Quoi qu'il en soit, il n'existe aucune trace d'une version en marbre.

Un couvre-chef qui revient

C'est grâce aux portraits peints ou gravés d'autres artistes que nous pouvons identifier cet autoportrait comme étant celui de Rijsbrack. Un tableau de John Vanderbank de la collection de la National Portrait Gallery londonienne montre le sculpteur coiffé du même couvre-chef casanier.

Retournez à la liste

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50