Ce site web porte le label AnySurfer, une marque de qualité belge pour les sites accessibles.

Vous trouverez plus d'information sur www.anysurfer.be.

Foire aux questions

print

Réponses aux questions souvent posées sur la rénovation de KMSKA.


1. Qu’est-ce que le KMSKA ?
2. Qui a conçu le bâtiment muséal original ?
3. Quand le musée a-t-il fermé ses portes ?
4. Pourquoi le musée est-il fermé ?
5. Qu’implique cette rénovation ?
6. Quand le musée rouvre-t-il ses portes ?
7. Qu’est-ce qui s’est déjà passé ?
8. Quelle est l’étape suivante ?
9. De quoi le nouveau musée aura-t-il l’air ?
10. Qui a conçu le Plan Maître ?
11. Qui est le maître d’ouvrage du KMSKA ?
12. Où iront les œuvres d’art ?
13. Combien coûtera la rénovation du musée ?
14. Pourquoi « Un musée fermé, une collection accessible » ?
15. Où trouve-t-on toutes les informations ? 
 

Réponses

1. Qu’est-ce que le KMSKA ?

Au Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers, sept siècles d’art se retrouvent dans un magnifique décor du XIXe siècle. Le KMSKA possède des œuvres, e.a., des Primitifs flamands, Peter Paul Rubens, Rik Wouters et James Ensor. Outre des œuvres des Pays-Bas méridionaux, le musée possède aussi quelques pièces maîtresses notables de provenance étrangère. Les œuvres les plus anciennes, quatre précieux petits panneaux de Simone Martini datent du XIVe siècle, les œuvres plus récentes remontent aux années 1970. Ce mélange d’ancien de nouveau est le résultat d’années d’activités intensives de collection. D’abord par la guilde de Saint-Luc, ensuite par l’Académie des Beaux-Arts d’Anvers et finalement, par le musée.

En savoir plus long sur la collection du KMSKA.

Retour en haut

2. Qui a conçu le bâtiment muséal original ?

Jan Jacob Winters (1849-1936) et Frans Van Dijk(1853-1939). Au XIXe siècle, la ville d’Anvers avait grand besoin de s’agrandir. Le démantèlement des remparts de la ville et d’un château espagnol permit de libérer un terrain de 49 hectares. À dater de 1875, la municipalité y implante un nouveau quartier avec des docks, une gare, des églises, une synagogue et quelques bâtiments culturels. Au milieu de ce quartier, un nouveau bâtiment doit se dresser, pour remplacer l’ancien musée de l’Académie des Beaux-Arts. La municipalité anversoise lance deux concours et étudie nombre de temples de l’art à l’étranger. Les projets de Winters et de Van Dijk sortent tous deux ex aequo du concours. On leur demande donc d’en faire un nouveau, ensemble. La construction commence en 1883. Le 11 août 1890, le musée ouvre ses portes.

En savoir plus long sur l’histoire du bâtiment muséal.

Retour en haut

3. Quand le musée a-t-il fermé ses portes ?

Le 30 avril 2011, les portes du bâtiment au Sud d’Anvers se sont fermé, on ne peut plus visiter le musée.

Retour en haut

4. Pourquoi le musée est-il fermé ?

Parce qu’une série de problèmes urgents devaient être résolus. Ainsi, les installations climatologiques étaient insuffisantes, et l’approvisionnement électrique caduc. Qui plus est le musée avait grand besoin d’une extension. Après la mise en œuvre du Plan Maître, la surface totale d’exposition sera augmentée de 40%.

En savoir plus long sur le Plan Maître.

Retour en haut

5. Qu’implique cette rénovation ?

La rénovation du Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers se déroule en deux phases. La phase 1 comprend les travaux de démolition en la construction d’un nouveau dépôt interne pour les tableaux. En phase 2, le bâtiment est doté de nouvelles installations et d’un nouveau toit, et la surface d'exposition est agrandie au moyen de la construction d’un musée moderne – vertical – dans l’enceinte du musée actuel.

En savoir plus long sur les diverses phases du Plan Maître.

Retour en haut

6. Quand le musée rouvre-t-il ses portes ?

Le nouveau KMSKA sera prêt à la fin de l’année 2017.

Retour en haut

7. Qu’est-ce qui s’est déjà passé ?

De nombreuses œuvres ont déjà été emmagasinées dans un dépôt externe ou ont trouvé leur chemin vers d’autres musées. Elles feront partie d’expositions ou seront temporairement intégrées à la collection permanente. Le personnel du musée doit quitter le musée pendant les travaux de rénovation. Les collaborateurs du KMSKA trouveront donc eux aussi un nouveau lieu d’accueil.

Découvrez les dernières nouvelles de la rénovation.

Retour en haut

8. Quelle est l’étape suivante ?

Le mois d'octobre 2011 verra le début de la construction d’un nouveau dépôt pour tableaux. C'est là que seront emmagasinées les œuvres d’art qui ne peuvent pas quitter le musée pendant la rénovation, parce qu’elles sont trop grandes, par exemple.

Retour en haut

9. De quoi le nouveau musée aura-t-il l’air ?

L’aspect du bâtiment muséal du XIXe siècle demeure inchangé. Le nouveau musée – vertical – est invisible de l’extérieur et des salles muséales du XIXe siècle. Il permettra d’y présenter tant de l’art de petite envergure que de l’art spectaculaire.

En savoir plus long sur le musée vertical.

Retour en haut

10. Qui a conçu le Plan Maître ?

Le bureau Claus et Kaan Architectes (Rotterdam), un bureau d’architectes qui a entre autres le nouveau Palais de Justice et les Archives municipales d’Amsterdam à son palmarès.

En savoir plus long sur les architectes.

Retour en haut

11. Qui est le maître d’ouvrage du KMSKA ?

 La Communauté flamande est le maître d’ouvrage nouveau KMSKA.

Retour en haut

12. Où iront les œuvres d’art ?

Le bâtiment muséal a beau fermer ses portes, le fonctionnement du musée continue. À partir de mai 2011, 50 pièces maîtresses de la collection du KMSKA pourront être vues dans l’exposition Chefs-d’œuvre au MAS. Cinq siècles d’images à Anvers. À la fin du mois d’avril 2011, l’exposition LES MODERNES qui présente de l’art du XIXe et du XXe siècle dans Koningin Fabiolazaal à Anvers ouvre ses portes. Suivront alors de grandes expositions sur Rik Wouters à Malines, et sur l’influence qu’exerça Bruegel sur les artistes qui le suivirent à Lierre. D’autres pièces maîtresses du KMSKA sont à voir dans la Cathédrale Notre-Dame d’Anvers et dans la Rockoxhuis. Enfin, le musée a conclu des accords avec d’autres lieux d’accueil sur des projets qui s’étendront sur plusieurs années.

Retour en haut

13. Combien coûtera la rénovation du musée ?

La Communauté flamande investit 44 millions d’euros dans cette rénovation.

Retour en haut

14. Pourquoi « Un musée fermé, une collection accessible » ?

« Un musée fermé, une collection accessible »  est le slogan que nous avons choisi pour la période entre 2011 et 2017. Pendant ces six ans, nous allons réfléchir intensément à la teneur et à l’aménagement du KMSKA du XXIe siècle. Mais nous ne voulons pas pour autant briser le lien que nous avons avec nos visiteurs. Le musée veut être près de son public, près de chez vous. C’est pourquoi nous avons fait en sorte que la précieuse collection muséale pourra être vue pendant les travaux de rénovation. Outre des lieux d’accueil à Anvers, Malines et Lierre, le musée M de Louvain, le MSK de Gand, le musée Magritte et les Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique montreront des œuvres en provenance du KMSKA. Nos œuvres d’art ne resteront donc pas à Anvers, mais iront vers vous. Les autres activités muséales ne s’interrompront pas non plus. Nous continuons comme par le passé notre programme de conférences du dimanche et l’heure de visite de l’atelier de restauration des tableaux. La bibliothèque demeure aussi accessible aux chercheurs et aux intéressés.

Retour en haut

15. Où trouve-t-on toutes les informations ?

Pour obtenir les dernières nouvelles sur les travaux de rénovation, vous pouvez toujours consulter le website du KMSKA. 

Retour en haut

share

Services administratifs

Lange Kievitstraat 111-113 bus 100, B-2018 Antwerpen

T +32 (0)3 224 95 50