Tous les chefs-d'œuvre

L’homme à la chaise

Henri De Braekeleer
  • Numéro d’inventaire 1845
  • Date (1875)
  • Dimensions 79 × 63 cm
  • Matériel Huile sur toile
En savoir plus
Schilderij De man in de stoel van Henri De Braekeleer

L’homme à la chaise : une scène du quotidien ?

Un homme, assis sur une chaise. Qui est-il ? On l’ignore. On sait en revanche où il se trouve : la salle du conseil de la Maison des Brasseurs d’Anvers. Cette scène apparemment banale en en fait loin de l’être. Il y a quelque chose dans le regard du personnage…  La lumière du jour pénètre par la croisée grande ouverte. Le fauteuil, le coussin sous ses pieds, le papier peint chargé de motifs : on peut presque les toucher. Il est clair que l’artiste a examiné soigneusement son décor avant de reproduire les objets dans le moindre détail.

Jeux de couleurs et de lumière

Se servant de la lumière entrante, De Braekeleer rend ici de manière magistrale la finesse des matériaux et des tissus. Regardez un peu les accents de rouge sur les manches du modèle. Les teintes de brun doré, gris et rouge sont déployées dans toutes leurs nuances. Le jeu de la lumière, les couleurs, les nombreux matériaux, le rendu des étoffes, la subtile tactilité de la matière : tout contribue à l’atmosphère intime et poétique de L’homme à la chaise. L’identité de l’homme reste un mystère. Le personnage ne figure même pas sur les diverses esquisses préliminaires de la toile, n’apparaissant que sur l’œuvre finale. Anonyme pour l’éternité donc.

Une salle de conseil comme décor

Cette toile portait initialement le titre de Salle de la Maison des Brasseurs. La salle du conseil de la Maison des Brasseurs d’Anvers était très populaire parmi les artistes du 19e siècle. Les tentures en cuir mordoré, le sol en marbre et les grandes ouvertures à croisées permettaient à un peintre d’exercer sa technique et de montrer sa virtuosité. De Braekeleer était lui aussi attiré par le précieux décor intérieur de la Maison des Brasseurs. Il avait découvert l’endroit avec Henri Leys, son oncle et maître en peinture. Les deux artistes intégrèrent à plusieurs reprises ce décor sur leurs toiles. Il existe huit représentations de cet intérieur par De Braekeleer, dont cet Homme à la chaise.

Tableau de genre classique

Le peintre anversois Henri De Braekeleer peint ici un tableau de genre traditionnel, une scène de la vie quotidienne. Son œuvre est toutefois empreinte d’une certaine poésie. Le jeu de couleurs et de lumière trahit la grande sensibilité de l’artiste. Le décor, la Maison des Brasseurs d’Anvers, donne à la toile valeur patrimoniale. De Braekeleer n’était pourtant pas intéressé par les reconstructions historiques. La Maison des Brasseurs fait ici figure de curiosité ancienne. Le vieil homme semble par son attitude souligner la gloire déchue et l’abandon de l’endroit.

En savoir plus