Tous les articles

Pierre Paul Rubens: Peintre baroque flamand et grand diplomate

En savoir plus
Schilderij Venus Frigida van Peter Paul Rubens
Venus Frigida (1614) Peter Paul Rubens

Rubens est une des plus grandes figures de la peinture européenne. Le maître du baroque flamand a laissé à la postérité 2.500 compositions et quelque 10.000 œuvres d’art, tableaux, dessins, illustrations de livres, tapisseries murales... Rubens était un artiste complet, il dirigeait un florissant atelier, menait des missions diplomatiques et eut deux épouses et huit enfants. Son énergie n’avait d’égal que son talent !

Page à Anvers

La vie de Rubens ressemble à un roman historique. Il naît le 28 juin 1577 à Siegen, en Allemagne. Ses parents ont fui les troubles politiques et religieux. La famille rentre à Anvers à la mort du père. À douze ans, Rubens étudie les classiques mais doit interrompre ses études car la famille n’est pas riche. Il entre au service d’une duchesse comme premier page mais rêve de se former aux arts. Sa mère s’arrange pour répondre à son désir par le biais de Tobias Verhaecht, un parent lointain. Divers maîtres sont successivement se charger de la formation artistique du jeune Rubens.

Italie et Espagne

Rubens fait son premier voyage en Italie à l’âge de 23 ans. Il va y vivre et travailler pendant des années, notamment en qualité de peintre à la Cour du duc de Mantoue. Il découvre à Venise et à Rome l’art de l’Antiquité, mais aussi les œuvres de Michel-Ange et du Caravage. L’influence italienne est palpable dans ses premières œuvres. Le duc l’envoie également en mission à la Cour d’Espagne. Rubens s’imprègne ainsi de la culture courtisane et apprend à évoluer parmi ‘le beau monde’.

Schilderij Doopsel van Christus van Peter Paul Rubens
Baptême du Christ (1604-1605) Pierre Paul Rubens

Son propre atelier

L’artiste rentre à Anvers en 1609 et se voit d’emblée confier d’importantes commandes. Les archiducs Albert et Isabelle le nomment peintre à la Cour. On lui consent également le privilège de peindre pour son propre compte. L’artiste installe son atelier au cœur d’Anvers dans ce qui est aujourd’hui la Maison Rubens. Il s’entoure d’apprentis et d’assistants et collabore avec des collègues peintres. Le prix d’un tableau dépend plus ou moins de la part que Rubens exécute de sa main. Son atelier est extrêmement productif. Ses clients sont des membres de l’Église, des maisons royales, de la noblesse et de la bonne bourgeoisie. L’église des Franciscains par exemple lui commande le retable L’Adoration des mages.

Grand diplomate

Rubens est submergé de chagrin à la mort soudaine de son épouse Isabella. Il accepte des missions diplomatiques que lui confie l’Intendante Isabelle. Il noue d’étroites liaisons avec des souverains dans toute l’Europe, participant notamment aux négociations de paix entre l’Espagne et l’Angleterre. Cette mission lui vaudra deux titres de noblesse et de prestigieuses commandes dans les deux Cours.

Het rockoxtriptiek van Peter Paul Rubens
Épitaphe de Nicolas Rockox et de son épouse Adriana Perez (1613 -1615) Pierre Paul Rubens

Deux femmes, huit enfants

De retour en Belgique, ‘Sir’ Rubens épouse sa nièce. Il a 53 ans, elle en a 16. Ils ont ensemble cinq enfants ; Rubens en avait déjà trois de son premier mariage. Rubens se met à peindre des paysages dans sa nouvelle résidence d’été, un château à Elewijt. Il souffre de sévères crises de goutte qui vont sans doute précipiter sa mort. Rubens a à peine 63 ans lorsqu’il rend l’âme le 30 mai 1640 dans sa maison du Wapper. Il est inhumé dans une chapelle funéraire en l’église Saint-Jacques.

Rubens au KMSKA

Le Musée Royal des Beaux-Arts d’Anvers doit sa grande collection Rubens à la guilde Saint-Luc. Rubens en fut le secrétaire et le doyen honoraire. Napoléon fit transférer quantité d’œuvres d’art en France, mais elles rentrèrent en Belgique après la Bataille de Waterloo pour être exposées au musée de l’Académie d’Anvers. Les autres Rubens dans la collection du musée proviennent d’échanges, de legs et d’acquisitions.

Schilderij Heilige familie met de papegaai van Peter Paul Rubens
La Sainte Famille au perroquet (1614) Pierre Paul Rubens
Schilderij De verloren zoon van Peter Paul Rubens
Le fils prodigue (1618) Pierre Paul Rubens
Schilderij Aanbidding door de koningen van Peter Paul Rubens
L'adoration des mages (1624) Pierre Paul Rubens
Epitaaf van Jan Michielsen en zijn vrouw Maria Maes
Épitaphe de Nicolas Rockox et de son épouse Adriana Perez (1618) Pierre Paul Rubens
Schilderij Opvoeding van Maria van Peter Paul Rubens
L'éducation de Marie (1630-1635) Peter Paul Rubens
Schilderij Erepoort van de Munt van Peter Paul Rubens
L' Arc de triomphe de la monnaie (1635) Peter Paul Rubens

Recherche

Le musée est un pivot important dans la recherche autour de Rubens et du baroque anversois. Apprenez tout sur nos activités de recherche.

En decouvrir tout