Tous les articles

Galerie d’art sur rayonnage

Artistes

Le livre pour enfants est devenu un genre universel. Et le livre d’art pour enfants mérite sa place dans ce genre. Mais pourquoi au fond ?

Ceci est une version abrégée d'un article paru dans le numéro d'été de ZAAL Z.

En savoir plus
Boekcover Meneer Kadinsky was een Schilder

Le livre pour enfants est devenu un genre universel, un ouvrage qu’on prend plaisir à feuilleter ensemble en  famille. Les illustrations et les arts libres relèvent du même esprit. Et le livre d’art pour enfants mérite sa place dans ce genre. Mais pourquoi au fond ?

 

par Nathalie Pauwels

Une évidence : le livre d’art pour enfants prend diverses formes. Celle du roman par exemple. Finn Zetterholm a lancé le mouvement en 2004 avec Julia’s reis, une trilogie narrant les élucubrations de Julia, douze ans, qui tombe d’un tableau dans un autre après avoir touché une œuvre de Rembrandt. Elle rencontre aussi Léonard de Vinci et Edgar Degas lors de son périple pictural.

 

Dans le même style, mais pour un public plus jeune : Het Geheim van de Vlaamse Meesters publié par Maartje Van der Laak en 2019. Arthur et Emma sont entrés au Musée Museum Mayer van den Bergh et se trouvent catapultés dans l’enfer de Margot l’Enragée. Les enfants vont ensuite révéler les secrets de Jan van Eyck et Pierre Paul Rubens. Des livres comme ceux-ci utilisent l’histoire de l’art pour monter une aventure. Les illustrations de tableaux ne servent que de références.

Boekcover Het Geheim van de Vlaamse Meesters van Maartje Van der Laak
Het Geheim van de Vlaamse Meesters Maartje Van der Laak, De Eenhoorn
Francis ALÿs, boekcover
Francis Alÿs, schilder van luchtspiegelingen

Paul De Moor & Francis Alÿs, Ludion

Art contemporain

 

Les maisons d’éditions Ludion et De Eenhoorn se sont intéressées entre 2011 et 2015 à l’art contemporain belge pour produire des livres illustrés. Brigitte Minne écrit pour De Eenhoorn un livre d’enfants sur les expériences du petit Jan Fabre et de Panamarenko.

 

Paul De Moor a eu pour Ludion des entretiens avec Luc Tuymans, Michaël Borremans, Francis Alÿs et la photographe du chantier du KMSKA Karin Borghouts pour en extraire l’essence de leur art. Alÿs a illustré lui-même sa contribution à la série à l’intention des adolescents.

 

Alÿs est loin d’être le seul artiste à mettre son talent au service du livre pour enfants. On peut même dire que l’évolution du genre est due en partie à des artistes. William Morris (1834-1896) estimait que la meilleure manière d’améliorer le sort des ouvriers passait par l’éducation de leurs enfants et le démontra en publiant de beaux livres pour la jeunesse, lui offrant en quelque sorte une galerie sur rayonnage.

On peut même dire que l’évolution du genre est due en partie à des artistes.

___

En Belgique, Felix Timmermans (1886-1947) et le peintre Edmond Van Offel (1871-1959) produisirent des illustrations pour des recueils de poèmes et d’histoire composés par un enseignant inspiré, Hendrik Van Tichelen (1883-1967). Timmermans y citait du reste parfois Ensor et lui empruntait ses ambiguïtés. Une totale nouveauté à une époque où les livres pour enfants étaient sous la férule de l’Église.

Le lecteur, personnage principal

L’artiste et designer italien Bruno Munari (1907-1998) produisit dès 1945 pour son fils de cinq ans des livres d’images dont l’influence est encore palpable, dans un esprit ludique et frondeur. Munari fut en fait le premier à se demander comment faire du lecteur le personnage principal d’un livre.

Boekcover Een boek van Hervé Tullet
Een boek

Hervé Tullet, Oogappel

C’est aujourd’hui le principe de base des livres de Hervé Tullet, héritier spirituel de Munari. Dans Un livre (paru en 2015) Tullet invite les enfants à appuyer sur des touches, à secouer le livre pour constater l’effet de leurs actes à la page suivante. Le ludisme et la forme de ses ouvrages est entièrement en ligne avec l’imaginaire des enfants. De grosses taches éclaboussent les pages avec la frivolité des enfants maniant de la peinture. Tullet enseigne lui-même l’art aux enfants et se place totalement à leur niveau dans sa démarche.

(R)évolution en Flandre

Bart Desmyter fonde en 1990 la maison d’éditions indépendante De Eenhoorn avec comme prémices la liberté absolue des illustrateurs, souvent d’anciens étudiants des Beaux-Arts, et des textes enlevés. D’autres éditeurs lui emboîtent le pas et le reste du monde suit.

 

Le livre illustré flamand est depuis lors une référence en la matière, avec une myriade d’illustrateurs très différents, comme Carll Cneut – qui a également produit un livre sur Margot l’enragée –, Ingrid Godon et plus récemment Fathina Ramos. Tous exposent aussi dans des musées.

 

Cette petite révolution n’a pas échappé aux organisateurs du salon du livre pour enfants de Bologne. Les illustrateurs flamands sont même devenus le cheval de parade de ce salon, le plus grand au monde.

Een illustratie uit het prentenboek Dulle Griet van Carl Cneut, uitgeverij De Eenhoorn
Illustration de Margot l'enragée Greet De Kockere & Carll Cneut, De Eenhoorn

La contribution des musées

Le manque de livres d’art pour enfants a incité Roger Thorp de Tate Publishing à créer en 2004 un fonds spécial pour ce type d’ouvrages. Aux Pays-Bas, le Kunstmuseum de La Haye s’est associé en 2010 avec la maison d’éditions Leopold.

 

Jet van Overeem, directeur du service éducatif du musée : ‘Nous avions constaté que si quantité de livres d’art pour adultes paraissaient chaque année, il n'y en avait pratiquement pas pour enfants. Nous voulions y remédier.’

 

Le livre pour enfants Meneer Kandinsky was een schilder connut un succès immédiat et remporta même le prix littéraire Zilveren Penseel pour les meilleures illustrations. Une série était née, même si ce n’était pas le but à l’origine.

Boekcover Meneer Kadinsky was een Schilder
Meneer Kadinsky was een schilder Daan Remmerts De Vries, Leopold

‘Nous voulions a priori éditer un livre d’art pour enfants selon le concept de l’album illustré avec des textes imaginatifs et voir si le concept plaisait au jeune public,’ explique Van Overeem. Le Kunstmuseum publie depuis lors deux livres de ce type par an.'

Art ou illustration ?

L’illustration est-il de l’art, c’est là matière à un autre débat, un autre article. Mais une conclusion s’impose d’ores et déjà : nous vivons une période faste et le marché du livre d’art pour enfants est en pleine expansion. Des livres pour enfants faits avec art. Pour le plus grand plaisir des parents aussi.

Magazine du musée gratuit

Soyez enrichi et lisez notre magazine gratuit ZAAL Z. Avec des interviews, des œuvres d'art et plus encore.

Abonnez-vous