Un tour d’horizon sur James Ensor. L'éloge des fans

L'un des plus beaux trésors du KMSKA est la collection Ensor. Une mine inépuisable, la plus grande du monde ! Dans ce dernier épisode de notre série vidéo sur James Ensor, nous nous intéressons de plus près à l'homme en tant qu'artiste et partons rencontrer les fans qui le glorifient.

À la recherche de la béatitude

James Ensor a écrit un jour : « J'ai une aversion pour le banal car je cherche la béatitude. » Cette béatitude, il la trouve aussi bien dans les choses loufoques et atroces que dans les choses belles et spectaculaires. Dans le petit et le grandiose.

La conquête de Bruxelles

Ensor étudia à Bruxelles, le coeur du monde artistique, qu'il réussit à conquérir lentement mais sûrement. Il fut l'un des fondateurs du collectif anti-académique Les XX. Chaque année, le collectif organisait de grandes expositions d'œuvres d'artistes tels que Pissaro, Monet, Van Gogh et Cézanne. Bien sûr, Ensor y fut également présent avec de nombreuses oeuvres et de grands discours.

J'ai une aversion pour le banal car je cherche la béatitude.

James Ensor

Avant-gardiste prononcé

Ensor est continuellement à la recherche du renouveau. Il veut faire partie de l’avant-garde, des innovateurs. Il n’accepte pas que son talent exceptionnel ne soit pas apprécié à sa juste valeur. Inévitablement, il entre en conflit avec un groupe de passionnés et de critiques conservateurs pour qui une mangeuse d'huîtres de 2 mètres de haut est bien excessive.

Tom en Tim Van Laere
Liefhebbers Admirateurs d’Ensor ; Tom et Tim van Laere chantent ses louanges.

Une source d'inspiration jusqu'à présent

À partir de 1900, Ensor devient très populaire auprès des modernistes. Depuis lors, il reste une source d'inspiration pour les artistes. Le galeriste Tim van Laere est le mieux placé pour savoir ce qui fait vibrer le cœur des jeunes artistes. Il explique la raison pour laquelle James Ensor exerce toujours autant d'influence sur les artistes postmodernes, de New York à Berlin.

Hommage de l'Admiral

Le frère de Tim, Tom Van Laere - plus connu sous le nom d'Admiral Freebee - est également un fan d'Ensor. Il a écrit un hommage à l'artiste que nous diffusons en avant-première. Cet hommage nous amène à la fin de notre éloge en trois volets.

Épisode 1

Dans le premier épisode de notre série vidéo sur Ensor, le conservateur Herwig Todts fait tomber les masques. Puis nous partirons pour Ostende, là où Ensor est né, a promené ses chiens et où il est décédé.

Regardez le premier épisode

Épisode 2

Dans le deuxième épisode, nous visiterons l’Ensor Research Project. En nous immergeant dans ses œuvres, nous apprenons beaucoup sur son processus créatif et découvrons sa personnalité sous un angle totalement différent.

Regardez le deuxième épisode

Crédits vidéo

Une production de Mals Media pour le Musée Royal des Beaux-Arts d'Anvers

 

En ce qui concerne les images provenant d'autres collections, le musée s'est efforcé de retrouver et d'informer tous les détenteurs de droits. Toutefois, si vous pensez qu'une certaine indication de propriétaire ou de droit d'auteur est incorrecte ou incomplète, n'hésitez pas à nous contacter.