Tous les articles

Fouilles archéologiques Citadelle d’Albe

En savoir plus
Archeologisch onderzoek in de museumtuin

Citadelle d’Albe

Des fouilles archéologiques dans le jardin du musée ont mis au jour la position exacte de la citadelle d’Albe. Ce chantier a été ouvert à la suite de travaux dans le jardin qui entoure le musée. Juste sous le site du musée, se trouve le bastion Fernando, un des cinq bastions de la citadelle. La citadelle elle-même occupait la plus grande partie du quartier sud de la ville, de l’Escaut aux Boulevards et de la place Marnix à la place Bolivar.

 

La citadelle fut construite en 1567 sur ordre de Philippe II et du duc d’Albe. Une muraille reliait la citadelle à l’enceinte de fortifications espagnole. La citadelle permettait de repousser les assaillants et de protéger la ville. Les Anversois la surnommaient la ‘forteresse’. Elle fut démolie en 1874.

Zestiende-eeuwse kaart van Antwerpen
Archives communales Carte de la forteresse avec la citadelle dessinée au 16e siècle par Pauwels Van Overbeke.

Les vestiges de la muraille principale de la citadelle et du bastion Fernando sont conservés jusqu’à cinq mètres de profondeur. La partie supérieure de leurs façades est en brique, la partie inférieure en pierre de taille. Les archéologues ont dégagé une partie des casemates à hauteur du flanc du bastion. Cette découverte permet d’enrichir nos connaissances sur le passé militaire de la ville.

Restanten van de hoofdmuur van de citadel
Excavations Les vestiges de la muraille principale de la citadelle et du bastion Fernando sont conservés jusqu’à cinq mètres de profondeur. La partie supérieure de leurs façades est en brique, la partie inférieure en pierre de taille. Photo : Karin Borghouts
Bovenaanzicht archeologische opgravingen
Excavations Vue aérienne du chantier archéologique. Photo : Karin Borghouts

L’archéologue Veerle Hendriks donne plus d’informations sur les résultats de l’étude préliminaire sur le site de la Ville d’Anvers.